caille-japonaise.jpgcaille.jpgoeufs-de-caille.jpgpaysage.jpg

Caille de chine

caille de chineLa caille de chine, de son nom latin Coturnix sinensis est une espèce d’oiseaux terrestres qui peut être retrouvée dans l’Asie du Sud Est, la côte Est de l’Australie et la péninsule indienne. Il existe 10 sous-espèces différentes de caille de chine.
La caille de chine est un oiseau qui people les champs cultivés, les forêts, les prairies et les zones de broussailles. C’est une espèce omnivore qui aime les insectes, en se nourrissant aussi avec des graines et d’herbes. Cette espèce d’oiseaux est monogame et vit en petits groupes de 6-7 individus. La taille de cet oiseau est de 11 à 13 cm. Cet oiseau est très robuste et actif, ne craignant pas les faibles températures et se sentant à l’aise à peu près partout. La caille de chine passe sa vie en grattant le sol, en attrapant des petits insectes dans la volière et en prenant des bains.

Caille du Japon

caille du japonLa caille du Japon de son nom latin Coturnix japonica est un oiseau appartenant à la famille des Phasianidés. Cet oiseau qui pèse entre 300 et 360 grammes et a une longueur de 17 à 18 cm, peut être retrouvé dans l’Asie du Sud-Est. Elle a la taille basse et le corps arrondi, avec les pattes fines. Sa queue et ses ailes sont courtes.
La caille japonaise commence à pondre très tôt, dès l’âge de 6 semaines. Il faut lui créer des conditions favorables, des conditions d’hygiène stricte et suffisamment de lumière et on peut avoir aisément de cet oiseau un oeuf par jour.
La caille japonaise peut vivre dans une volière commune, un mâle pour plusieurs femelles. Elle vit dans les arbustes, volières spacieuses, etc. Il se nourrit avec verdure et petites graines riches en protéines. Il aime aussi les petits insectes vivants, étant un oiseau qui gratte le sol et reste à terre.


Elevage de caille

élevage de caillesPour un taux optimal de fécondation, il faut prévoir 3 femelles pour un mâle. Il faut savoir que la caille ne couve pas. Cet oiseau a perdu de son aptitude pour l’incubation, ayant l’habitude de pondre n’importe où. Pour cela, il faut recourir à une couveuse.
On utilise des oeufs pas trop vieux, qui se conservent à plat et humidité, devant être retournés quelques fois par jour. La température pour l’incubation doit être entre 38° et 38,5° C, l’incubation durant en moyenne 16 à 18 jours. Les oeufs de caille doivent être tournés jusqu’au 14eme jour.
Les jeunes doivent être laissés une journée dans la couveuse, puis ils doivent être mis dans une éleveuse. Il faut utiliser une lampe, sous laquelle ils pourront se placer. Ils commencent à se nourrir au bout de quelques heures.

Pour pouvoir boire et pour éviter les noyades, il faut utiliser un récipient plat.
Vers trois semaines les cailles sont déjà plumées et peuvent être mises en volière. Elles seront reparties par petits groupes.

 


Caille.info